Encore un nouvel assistant vocal dans le paysage français

Publié le 25 juin 2018 à 08:06

Les assistants vocaux et les enceintes connectées se multiplient comme des pains dans le désert. On ne compte plus les marques se dotant de services voice compatibles ou créant leur propre assistant. C’est d’ailleurs (enfin ?)  au tour d’Apple de lancer son enceinte – l’HomePod qui est disponible en France depuis le 18 juin 2018. L’enjeu pour les marques étant de se démarquer, voyons ce que nous a réservé Apple.

Apple lance Hope Pod son enceinte connectée assistée d'assistant vocal

Simple comme bonjour

La chronique est formelle : installation et paramétrage de l’HomePod Apple sont un jeu d’enfant. Le fonctionnement est très simple : à l’allumage de l’assistant vocal, une fenêtre s’affiche sur l’écran de l’iPhone. Il faut ensuite choisir quel compte associer à Siri et surtout autoriser, ou non, l’accès à sa messagerie, au calendrier ou encore aux rappels. Il faudra tout de même prendre quelques minutes avant de commencer à utiliser réellement l’enceinte connectée pour discuter avec l’assistant vocal Siri afin d’améliorer la reconnaissance vocale de l’appareil. Et voilà, il n’y a plus qu’à se lancer !

Mélodieux plus qu'ingénieux ?

Aujourd’hui, les enceintes supports aux assistants vocaux apparaissent encore comme un gadget, et nombreux sont ceux qui les utilisent principalement pour écouter de la musique. On comprend alors pourquoi Apple semble avoir pris le parti de miser sur la qualité sonore de son assistant vocal, plus que sur son intelligence. L’enceinte HomePod est en effet constituée de sept hauts parleurs multidirectionnels ainsi que de six microphones et d’un woofer (haut parleur dédié aux basses), ce qui lui permet de fournir une portée de son et d’écoute à 360°. L’appareil lancé par Apple peut aussi détecter l’environnement dans lequel il se trouve afin d’adapter et de diriger le son pour une meilleure expérience utilisateur.

Un air de déjà-entendu

La marque rattrape son retard plus qu’elle n’innove. En effet, les fonctionnalités de l’enceinte ne diffèrent pas vraiment de celles des enceintes lancées plus récemment par Google et Amazon – gérer sa musique par commande vocale, créer un rappel ou un événement dans le calendrier, lire le dernier message reçu, commander les objets et la maison connectée, etc. On pourrait même aller jusqu’à dire qu’Apple a encore un temps de retard concernant les fonctionnalités proposées par l’assistant vocal, puisque fidèle à elle-même la marque a créé son propre écosystème ne permettant pas d’accéder aux applications tierces à partir de l’enceinte. Reste à voir si la marque va développer une version révisée et prochainement pour en faire plus qu’un instrument de son hégémonie?

Partager l'article